​ Romain Dumas 2e du RGT pour son premier Monte-Carlo

Avant le début de la saison endurance, avec le Porsche Team et la nouvelle Porsche 919 Hybrid, Romain Dumas avait fait de l’enchaînement Dakar/Monte-Carlo son premier défi en 2015. Après avoir réussi ses premiers pas en rallye-raid, malgré un abandon sur casse mécanique, le pilote natif d’Alès a bouclé le Rallye Monte-Carlo pour sa première participation. Au volant d’une Porsche 911 GT3 RS 4,0l, développée et engagée par sa propre structure, Romain Dumas s’est classé 2e de la catégorie R-GT, signant six meilleurs temps avec son copilote Denis Giraudet.

« Le Monte-Carlo immédiatement après le Dakar, c’était un pari osé »

Pour sa première participation au mythique Monte-Carlo, et d’une manière générale à un rallye composé de spéciales enneigées ou avec de la glace, Romain Dumas débutait l’épreuve avec prudence jeudi soir. De plus en plus en confiance, il haussait progressivement le rythme, réalisant le meilleur chrono de trois des six spéciales programmées vendredi : La Salle en Beaumont - Corps par deux fois et Les Costes – St Julien en Champsaur. Le lendemain, le pilote officiel Porsche ajoutait un meilleur temps à son actif, dans la spéciale la plus longue du rallye. La dernière journée allait également être positive avec la première place du R-GT à deux reprises, deux fois dans Col St Jean – St Laurent. Romain se classait d’ailleurs à une belle 18e position scratch de la power stage. Il ralliait ainsi l’arrivée du rallye au deuxième rang de la catégorie R-GT, pointant 26e au général.

« Je m’attendais à un rallye difficile et il l’a été » confie Romain Dumas. « Les nombreuses problèmes rencontrés par les uns et les autres le confirment. Pour nous, le premier objectif était donc de ne pas commettre d’erreur et de finir le rallye. De nombreux paramètres étaient nouveaux pour moi, tout comme pour le team. Il s’agissait de notre premier Monte-Carlo et l’expérience ici est particulièrement importante. Nous avions un déficit à ce niveau. Nous avons tâché de le combler autant que possible. Certaines spéciales ont été plus compliquées que d’autres. Quand elles se rapprochaient de ce que l’on connaît, nous avons montré que nous sommes compétitifs. Comme tout le monde, nous avons rencontré toutes les conditions de route imaginables et, de ce point de vue, nous avons beaucoup appris. C’était capital pour nous de prendre cette expérience dans l’optique de participations futures. Le bilan global est satisfaisant même si je vise toujours la victoire. Nous savons où nous pouvons progresser et nous allons travailler dans ce sens. Participer au Monte-Carlo immédiatement après le Dakar était un pari osé ! Le faire avec une Porsche le rendait encore plus osé. Mais je ne le regrette pas. Je crois que, d’une manière générale, les gens ont aimé revoir des Porsche au Monte-Carlo ! J’espère que ce sera à nouveau le cas à l’avenir. »

Romain Dumas va désormais entamer sa préparation à sa saison « circuit » avec le Porsche Team, dont il pilotera l’une des 919 Hybrid en Championnat du Monde d’Endurance et aux 24 Heures du Mans.

Communiqué de presse RD Limited