RALLYE AVEYRON ROUERGUE MIDI-PYRENEES : LE TEAM 2B/YACCO VA DÉFENDRE SA PLACE DE LEADER

L’équipe 2B/YACCO actuel leader du classement du Championnat de France Team se présente au départ du Rallye du Rouergue avec seulement deux équipages. Bernard Philippon écarté de la course automobile pour raisons de santé, Alain Fraissard qui n’a pu encore réparer la casse de son moteur mais aussi Gilles Nantet victime d’un accident de la route quelques jours seulement après sa victoire à Mâcon, ne pourront en effet participer à l’épreuve Aveyronnaise.

Sylvain Michel et Fabrice Gordon évolueront à nouveau avec la 207 S2000 qu’ils ont menée à la victoire de catégorie à Antibes, leurs partenaires ayant été enthousiasmés par leur prestation, et Olivier Ponthieu secondé par sa fille Margaux retrouveront la Porsche Cayman qu’ils mènent avec dextérité en occupant la septième place du classement provisoire du Championnat de France pilotes. Sylvain Michel et Fabrice Gordon, qui à deux victoires de catégorie avec la Porsche GT2 en début de saison ont rajouté celle d’Antibes avec la 207 S2000, arrivent confiants à Rodez.

« Nous avons procédé à une séance d’essai spécifique avec Alp Racing Suspension en vue du Rouergue, en tenant compte des acquis d’Antibes ou je découvrais à la fois la voiture et le tracé. Grace à nos partenaires savoyards et à YACCO, nous pouvons prolonger notre expérience avec une quatre roues motrices, ce qui est vraiment un plus si nous roulons au Mont-Blanc avec une R5. J’ai évidemment une pensée émue pour Gilles dont j’étais l’ouvreur l’an dernier et à qui je dois beaucoup, mais les dernières nouvelles de son état de santé sont tout à fait rassurantes. » précise Sylvain.

Olivier Ponthieu et Margaux, à bord de leur Porsche Cayman GT, découvriront une nouvelle fois une épreuve du Championnat de France, non sans une certaine appréhension. « Les spéciales sont très belles….mais aussi très difficiles ! Notre objectif sera d’être à l’arrivée; pour apporter des points au Team 2B/YACCO, en hommage à Gilles qui va beaucoup nous manquer sur cette épreuve et qu’il nous tarde de revoir parmi nous. » déclare Olivier.