LE TEAM 2B/YACCO LEADER DU CHAMPIONNAT DE FRANCE A MI-SAISON

Bien que très diminuée par l’absence forcée d’équipages ayant marqué des points depuis le début de saison, l’équipe 2B/YACCO déjà titrée Championne de France ces deux dernières années demeure leader du classement provisoire établi avant la trêve estivale.

Ce leadership, complété par le doublé de Gilles Nantet et Sylvain Michel au classement du Trophée Michelin de mi-saison, mais aussi par une deuxième place au Championnat de France Pilotes, constitue un bilan largement positif après quatre épreuves disputées. Sylvain Michel malheureusement trop tôt éliminé par une sortie de route sans gravité, c’est à l’équipage familial Olivier et Margaux Ponthieu qu’il revenait la responsabilité de porter haut les couleurs du Team sur ce Rallye du Rouergue.

Sylvain Michel et Fabrice Gordon évoluaient donc à nouveau avec la 207 S2000 qu’ils avaient menée à la victoire de catégorie au Rallye d’Antibes. Cette fois, un formidable exploit sur les 35 kilomètres de l’ES2 les menait à un quatrième temps scratch, en dominant largement aussi bien la catégorie S2000 que le Trophée Michelin.

« Nous avons volontairement opté pour des pneus durs afin de disputer la première boucle. Un peu handicapés sur l’ES1, nous avons pu en revanche optimiser les réglages déterminés avec Alp Racing Suspension sur la longue spéciale de Campouriez. Notre temps à quelques secondes de Yoann Bonato qui au final termine deuxième de l’épreuve montre que nous étions dans le vrai…

Repartis sur le même rythme, je me suis fait piéger dans une corde creusée par les passages précédents, qui m’a projeté hors trajectoire dans les graviers de bord de route et le demi-train n’a pas résisté. J’aurais tant aimé bien faire pour Gilles, pour le Team 2B/YACCO et tous les partenaires qui m’avaient fait confiance, que ma déception est grande » précise Sylvain.

Olivier Ponthieu et Margaux, à bord de leur Porsche Cayman GT, assumaient parfaitement leur rôle de marqueurs de points pour le Team. Rassurés par de nouveaux réglages de la Porsche, ils menaient une course régulière et performante en se permettant de devancer les GT+ : « Nous savions que ce serait difficile, mais franchement avec la chaleur sur la première étape c’était beaucoup plus éprouvant que prévu, aussi bien pour Margaux que pour moi-même ! L’abandon de Sylvain nous a mis une pression supplémentaire: celle d’être à l’arrivée pour apporter des points au Team 2B/YACCO. C’est chose faite, en hommage à Gilles et en point d’orgue d’une formidable première partie de saison » déclare Olivier.