RALLYE MONT BLANC-MORZINE : UNE VICTOIRE TEINTÉE DE TRISTESSE

Dès les premières spéciales disputées dans le massif des Portes du Soleil le rallye voyait la domination du Team 2B/YACCO, aussi bien au classement scratch que dans les différentes catégories où il était présent. Cependant le drame très tôt survenu bouleversait le monde du rallye, amenant les Champions de France Julien Maurin et Nicolas Klinger, alors largement leaders, à quitter la compétition. Les autres pilotes aux couleurs du Team, certes peu motivés mais encouragés par des proches de l’équipage touché, s’illustraient et menaient le Team 2B/YACCO à une nouvelle victoire.

Charlotte Berton et Sabrina de Castelli avaient donc pris place à bord de la Porsche GT2, et abordaient avec quelque appréhension une épreuve annoncée comme pluvieuse. "Cette arrivée au sein du Team 2B/YACCO à bord de la Porsche GT2 a été une formidable opportunité. Mes partenaires se sont rapidement mobilisés et nous ont permis de vivre une épreuve extraordinaire, malheureusement ternie par le drame survenu vendredi.
L’omniprésence de Gilles Nantet et la sérénité du staff technique nous ont très vite permis d’être en confiance malgré des conditions météo difficiles. Et de ce côté-là nous n’avons pas été épargnées puisqu’une violente averse nous a surprises sur les derniers kilomètres chronométrés… Au bilan ce Trophée féminin acquis, et la victoire en GT10 apportant le plein de points au Team, fixe notre chagrin à l’évocation de Fred."
déclare Charlotte.

Jérôme Chavanne et Romain Montvignier avaient pris place à bord de la Porsche 997 GT3 habituellement pilotée par Gilles Nantet, et étaient assez confiants à l’issue d’une séance d’essais fructueuse qui avait permis une adaptation des réglages à son pilotage.
"La disparition de Fred restera l’évènement marquant de ce rallye cependant, pour l’avoir côtoyé fréquemment, je sais qu’il aurait souhaité que je continue cette course comme me l’ont confirmé ses proches. En dominant Patrick Rouillard qui est la référence de la catégorie en l’absence de Gilles, nous avons donné le meilleur de nous même avec le soutien de toute une équipe motivée et compétente qui nous a épaulés dans les choix pneumatiques et stratégiques. Ces succès en GT+ et au Trophée Michelin sont des victoires au goût amer au regard du drame que vit la famille Comte !" indique Jérôme.

Alain Fraissard et Olivier Ponthieu, tous deux secondés par leur fille respective à bord de leurs Porsche Cayman GT; mais aussi Pascal et Pascale Eouzan avec leur Escort G4 rejoignaient également l’arrivée en ayant connu des fortunes diverses.