Sylvain Michel au Tour de Corse, arrivée finale

Sylvain Michel à nouveau pénalisé par des problèmes mécaniques

Alors que tout était en place pour que Sylvain Michel dispute la dernière étape dans de bonnes conditions, avec une motivation intacte, c’est un problème de transmission qui survenait sur le routier le menant au départ de la neuvième épreuve d’Antisanti. Largement pénalisé dans cette longue spéciale en univers montagneux, il arrivait cependant malgré ce handicap a renouveler son exploit de l’étape d’hier en réalisant un quatrième temps sur l’ultime secteur chronométré de Porto-Vecchio dont le relief était moins accidenté.

A sa descente du podium d’arrivée dressé sur le port, Sylvain déclarait : « Avec Jérôme nous avions décidé d’attaquer fort sur cette ultime spéciale, bien que notre problème de transmission pénalise l’efficacité de la voiture : il fallait faire honneur à la confiance faite par la FFSA ainsi que celle nos partenaires, mais aussi offrir un beau spectacle au nombreux public.

J’ai évidemment des regrets de n’avoir pu disputer que deux spéciales dans des conditions normales, mais suis tout de même heureux d’avoir pu rallier l’arrivée car les kilomètres vécus là sont autant d’expériences qui seront certainement payantes à l’avenir. Et avoir régulièrement devancé malgré ces difficultés des pilotes qui disputent le Championnat WRC2 est également une preuve du bon niveau de notre Championnat National.

C’est un paradoxe d’avoir vécu six manches de ce Championnat de France 2016 sans problèmes mécaniques, et de vivre autant de déboires sur cette course de laquelle nous attendions tous tant…mais le sport automobile est fait de joies qui n’ont de valeur que parce qu’il est parfois ingrat. »