Dernière répétition avant le centenaire...

Les Grandes Heures Automobiles 2018

Les moteurs viennent de s'arrêter et la chanson fétiche des Grandes Heures envahit l'Autodrome. Le team LGHA et les fidèles se réunissent pour la traditionnelle photo après trois jours de plaisir intense. De l'opération caritative Abarth du vendredi matin à la parade de clôture de dimanche soir avec tous les véhicules, ce fut un week-end intense où le plaisir, les invités et les collaborateurs Yacco - plus de 350 au total - furent au rendez-vous.

Un nombre de spectateurs en hausse par rapport à 2017 a pu apprécier les évolutions de 240 autos – toutes aux couleurs Yacco - et 90 motos, avant de se promener autour de 950 autos de clubs et de collection.

Des Ferrari F1 Sharknose venues d'Angleterre, dont une conduite par la légende Arturo Merzario venu spécialement d'Italie, des BMW Groupe 5 venues de Suisse, des Porsche vintage venues d'Allemagne, des motos de Belgique et bien sûr beaucoup de modèles exceptionnels venus de France dont les Alpine Renault ex-usine réunies autour de Jacques Cheinisse et certains de ses "mousquetaires" afin de célébrer les 45 ans du premier titre constructeurs de l'histoire des rallyes : l'Europe a convergé sur l'autodrome pour le remettre au cœur de l'histoire des sports mécaniques. Le stand Yacco n’était pas en reste avec la Spider Renault aligné aux 24 Heures du Mans en 1996, l’historique Citroën SM de Bob Neyret, ou encore la Porsche 964 RS qui a remporté la catégorie GT2 aux 100 kilomètres de Paris en 1994. Alors que le fameux Type H aux couleurs Yacco trônait fièrement devant l’entrée, certains clients avait amené leur plus belle carrosserie, à l’image de cette rare Jaguar XS 220 appartenant à Christian Jacques ou encore de la Bugatti Type 37 de Philippe Lécluse.

Outre les séries qui s'enchainaient sans cesse, la piste a aussi accueilli une séance de drift et les essais constructeurs. Des constructeurs qu'on pouvait retrouver sur une immense surface asphaltée avec vue imprenable sur le virage Est.

Il y avait du plaisir pour tous les âges avec des mini-quads, des mini 4x4, et des mini-motos pour faire naitre la passion. Pour le plaisir des plus grands, Aguttes organisait sa seconde vente aux enchères dans le pavillon 1924, plus de 50 exposants présentaient leur savoir-faire au public et les pilotes présents comme Jean-Claude Andruet, François Chatriot, Emmanuel Collard, Erik Comas, Jean-Pierre Jaussaud, Arturo Merzario, Philippe Monneret, Norman Nato, Bob Neyret, Nelson Panciatici ou Bruno Saby se sont livrés à des séances de dédicace avec enthousiasme.

Bref, un week-end avec des plateaux diversifiés et des passionnés de tous âges, dont beaucoup de familles avec enfants. Ce fut une belle édition avant la prochaine en 2019 qui marquera le centenaire de Yacco, partenaire officiel des Grandes Heures Automobiles.