Yacco aux 24 Heures du Mans avec Duqueine Engineering !

Après le forfait de l'équipe Spirit of Race et de sa Ferrari 488 GTE, l'équipe française Duqueine Engineering, première réserviste, se voit donc retenue et intégrée au plateau officiel de la course d’endurance la plus prestigieuse du monde.

Le pilote Yacco Pierre Ragues et Nicolas Jamin sont rejoints par Romain Dumas, le pilote alésien que Yacco connait bien pour l’avoir accompagné dans les déserts du Dakar, sur les routes verglacées du Monte-Carlo ou les lacets vertigineux de Pikes Peak aux Etats-Unis. Double vainqueur de l’épreuve, Romain Dumas est un atout de taille pour l’équipe puisqu’il prendra le départ de l’épreuve mancelle pour la dix-neuvième fois de sa carrière.

Romain Dumas confiait suite à cette officialisation : « Je suis très heureux de rejoindre le Team Duqueine Engineering pour mes dix-neuvièmes 24 Heures du Mans ! Connaissant bien Yann (Belhomme), l'idée de rejoindre cette équipe m'a beaucoup plu. Je connais aussi très bien Pierre (Ragues).

Je n'ai pas encore eu la chance de rencontrer Nicolas (Jamin) mais j'ai beaucoup entendu parler de lui. Le package est bon avec un châssis Oreca 07 réputé performant. Nous avons maintenant quatre mois pour travailler pour optimiser toute l’équipe. J'ai gagné en LMP1, en GT mais pas encore en catégorie LMP2… »

Pierre Ragues : « On l’attendait, c’est vraiment un soulagement ! On espérait être sur la liste des 60, et en tant que premier réserviste, on pensait bien intégrer la liste officielle... On a un package très performant avec l’Oreca 07 et les pneumatiques Michelin. On a montré en 2018 que l’équipe était performante. Nicolas (Jamin), qui découvrait l’endurance la saison dernière, s’est bien acclimaté et a réalisé une superbe saison. Et Romain (Dumas), qui n’a plus rien à démontrer en endurance, est un gage de performance et de fiabilité. C’est vraiment top !... »

Concernant Yacco, Pierre conclut : « J’ai réussi à convaincre Yacco de venir en ELMS l’année dernière et je suis très content de continuer avec eux l’année du centenaire. L’endurance est un élément des records de cette marque. On avait bon espoir de fêter les 100 ans de Yacco au Mans… Tout est réuni pour une belle fête ! »